Comme annoncé précédemment, Le professeur Axel  Kahn, dont toutes les interventions nouvelles, dans les six à neuf mois à venir, seront consacrées à son nouveau livre qui sort en librairie le 11 octobre, a annulé sa conférence à Guingamp.

  • Pour le remplacer, ce 17 novembre, nous recevrons le docteur Yves Le Roy qui avait dû, pour raison de santé, annuler sa conférence à Guingamp  en mai dernier. Il évoquera "Une histoire de la chirurgie".
  • Vous notez donc dans vos agendas cette nouvelle conférence: Vendredi 17 novembre, de 14H30 à 16h30,à l'amphi de l'UCO.

Voici une brève présentation de cette conférence par Yves Le Roy:

                                           Une histoire de la chirurgie.

Le propos de cette conférence est de dérouler la façon dont s'est construit l'art de la chirurgie et la part qu'elle a prise progressivement dans le cadre plus général de la médecine.

Un prologue de 20mn se propose d'aborder comment dans l'évolution, notre espèce en est venue à  développer des techniques de soins destinées à  enrayer la sélection naturelle décrite par Darwin (1809/1882) qui aboutit à la disparition des individus affaiblis par un traumatisme ou une maladie.

Etymologiquement, la chirurgie est l'art de soigner avec les mains; elle est pratiquée depuis le préhistoire.

Son histoire est abordée en 4 périodes:

  • Son apparition dès la préhistoire jusqu'à l'orée de notre ère et les travaux d'Hippocrate(-460/-370) et de Galien(vers 131/vers 201).                      
  • Son déclin au début de l'ère chrétienne, et surtout au Moyen Age, marqué par un mépris dogmatique sous le carcan religieux de l'enseignement médical, avant sa réhabilitation grâce à la médecine arabe.
  • Sa revitalisation à la Renaissance, grâce aux travaux anatomiques de Vésale(1514/1564), la diffusion du savoir permise par l'imprimerie de Gutenberg(entre 1397 et 1400/1468) et les prouesses d'Ambroise Paré(1510/1590) dans la chirurgie de guerre à l'aune du développement de l'artillerie.
  • Sa maturation, à partir des travaux de Pasteur(1822/1895) qui ont permis le contrôle des processus infectieux et une rapide baisse de la mortalité après intervention. C'est le développement de l'anesthésie  et les techniques d'explorations radiologiques et biologiques du corps humain qui ont amené la chirurgie à son niveau actuel.

En conclusion, est proposé une évolution prévisible de cet art à la lumière de l'explosion actuelle des nouvelles technologies de l'information.